AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adam Joshua Madden ♣ Mad Hatter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 50

Double Compte : Wonderland.

Avatar : Michael Fassbender



Tic Tac
Statut: Célibataire
Obsession: Les chapeaux
Que faites vous:
MessageSujet: Adam Joshua Madden ♣ Mad Hatter   Sam 28 Juil - 3:02


ADAM JOSHUA MADDEN



« Nous ne sommes pas tous égaux face au destin, et celui-ci se joue de nous à chaque fois qu’il le peut. Dès lors certain naîtront avec une cuillère en argent dans la bouche, là où d’autre n’aurait rien à se mettre sous la dent. C’est ça la vie que nous connaissons. Ni plus ni moins qu’un affrontement perpétuel entre la misère des uns et la trop grande richesse des autres. Ce n’est pas juste. Rien n’est juste, mais nous faisons avec. On se débat dans notre marasme économique, dans notre joie de vivre, où l’on succombe, purement et simplement, à l’envie, la jalousie… Ou pire on préfère s’aplatir face à la vie et se donner la mort. »

Ce n’est pas tant que je connaisse bien le monde qui se trouve de l’autre côté, à dire vrai, je n’y ai jamais mis les pieds. Mais j’en ai assez entendu de la part de ces petits êtres au cœur palpitant pour me dire qu’il n’y a rien de mieux que son petit chez soi. Oh, ne vous y trompez pas, je ne veux pas dire, par-là, que le pays des merveilles est tout ce qu’il y a de plus fantastique et de plus joviale. Non. Bien sûr que non. Je tenais juste à souligner qu’au moins ici ce n’était ni la richesse ni le droit de naissance qui vous donnait votre titre. C’est un hasard pas si hasardeux que ça, juste un choix de notre divinité locale : la volonté du Wonderland.
Elle vous choisit non pas parce que vous lui avez fait de l’œil, que vous lui avez graissé la patte ou quoi que ce soit dans ce genre-là. Elle vous choisit juste parce que vous lui plaisez, que vous convenez au poste, et que le dit-poste est libre. Il vous suffit juste d’un peu de chance, et surtout d’être vous-même. Moi je fais partie de ceux qui ont été choisi. J’ai même été choisi par deux fois.

« Il était une fois, une jolie tête à grelot, elle parcourait tous les royaumes sans vraiment leur appartenir. On le disait fou. Il l’était. On le racontant sanguinaire. Il l’était tout autant. On craignait le son du grelot et on hurlait à l’arrivée du Jocker. ».

J’étais encore tout jeune quand on me confia ce rôle, à peine plus d’une quinzaine d’années, et je fus plutôt fier de m’attifer comme le jocker, de faire des cabrioles, puis de m’en aller en courant tout en riant aux éclats. Pourtant, cela ne dura qu’un temps. Il faut croire que je ne suis pas quelqu’un de très drôle. Et faire rire les gens commença à me lasser. Il y a mieux à faire, vous ne pensez pas ?! Mieux à faire que de jouer les pitres à longueur de journée.
Alors sans crier gare, je commençais à changer. Mon costume naguère coloré se teinta de noir. Aussi noir que la nuit. Terriblement sombre. Aussi sombre que mon état d’esprit. Terminé le clown. Rayé du Wonderland, je n’étais plus guerre qu’un gouffre sans fond de haine, de cruauté, et de sadisme. Je crois qu’au fond, je n’ai jamais été gentil. Et, ce fut entre autre pour cette raison que la Volonté du Wonderland me poussa hors des frontières du Pays des merveilles.
Je passais dès lors des années à trainer dans les Royaumes voisins du Wonderland. Royaume du trèfle. Royaume du Pique. Royaume du Carreau. Autant soient ils je les connaissais tous en long, en large et en travers. Et l’on me craignait autant que le loup blanc. J’aimais cette vie… Particulièrement attrayante.

« N’ayez pas d’inquiétudes tout prend fin, même nos peurs les plus profondes finissent par disparaitre au profit d’autre chose. On sèche nos larmes, on ravale nos cris, et finalement on oublie tout simplement jusqu’à ce que cela revienne nous hanter. »

La volonté est parfois quelque peu facétieuse, et après m’avoir oublié durant des années, elle se décida à revenir vers moi. Elle vint me chercher, et m’intima d’abandonner mon costume de sombre jocker pour endosser celui du chapelier. Ce ne fut pas de gaieté de cœur que je lui obéissais, mais a-t-on vraiment le choix face à cette étrange Volonté ? Peut-on vraiment lui opposer une quelconque résistance ? Je ne connais personne qui s’en soit sorti sans le moindre dommage. La Volonté est féroce, et ne supporte que très moyennement la désobéissance.
Quand je récupérais le fauteuil du chapelier, je pus me rendre compte que le Royaume du Thé n’était rien d’autre qu’une ruine. Un Royaume où tout le monde se tapait dessus afin de récupérer la place tout en haut de la pyramide… Le lièvre, le loir, et la théière avaient quant à eux laissé leur place vacante, préférant de loin se moquer de leurs responsabilités.
Mais penser que cela allait continuer ainsi était de l’ordre de la bêtise. Et j’entrepris alors de redresser la barre sans faire aucunes concessions. Ainsi je mis fin à l’existence de tous les traitres… Ou presque, avec l’infime espoir de ne jamais les revoir réapparaitre. Mais il en fut autrement, chaque figure devant exister. Chaque figure étant remplaçable.

« Qu’il en soit ainsi ! Cria-t-elle avec résolution. Si le chapelier ne veut pas se conformer à ce qu’il y avait, il n’y a dès lors plus qu’à lui donner ce qu’il souhaite. Hélas. Trois fois hélas, c’est impossible. Je ne revivrais pas un nouveau déséquilibre dans mon univers ! Alors qu’on lui donne deux jeunes gens et qu’il les façonne comme Pygmalion l’a fait avec sa statue. »


Dès lors, on m’amena deux jeunes gens, Oliver serait le nouveau lièvre, Joyce quant à elle serait le loir. Deux jeunes gens un peu particulier qu’il me faudrait apprivoiser, tout en détruisant petit à petit toute trace de rébellion chez eux. Dure entreprise n’est-ce pas ?!



Madden.

Adam Joshua

Chapelier.

39ans.

Célibataire.

Qu'importe?

Les chapeaux.

Le Royaume du Thé.

Michael Fassbender.


Et Vous?!

Tchapalow

22ans

6jours/7

Votre avis sur le forum:

C'est à dire que... EUH... C'est un peu mon bébé! C'est un peu moi qui l'ai créé de A à Z, alors j'ai le droit de dire que je l'aime. Hein?! Non? Bah tant pis! Mouhahaha
Autre chose:

I Will Kill You And Fuck The Body, Dear!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Adam Joshua Madden ♣ Mad Hatter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Off With Their Heads! :: Traversons Le Miroir! :: Si tu mange le biscuit tu grandiras! :: Acceptés par la Reine!-